ATTAC OISE

14 décembre 2018

Monsanto, L’Oréal, Amazon, BNP, Auchan

Ci-dessous le lien vers un article de Bastamag sur la nouvelle stratégie des Gilets jaunes.

https://www.bastamag.net/Monsanto-L-Oreal-Amazon-BNP-Auchan-les-gilets-jaunes-multiplient-les-actions

Posté par floflo60fr à 14:10 - - Permalien [#]
Tags : ,


09 décembre 2018

Mouvement des gilets jaunes

 


 

Samedi 8 décembre

Proposition aux gilets jaunes de l’Oise

 

La situation que nous connaissons aujourd'hui est le résultat des politiques conduites par le gouvernement, des réformes qu'il met en œuvre et qui génèrent toujours plus d'inégalités, de la morgue d'un président insultant et méprisant envers celles et ceux qui ne sont pas les premiers de cordée, du mépris total pour l'ensemble des salariés, des sans emploi, des organisations syndicales…

C’est d’abord cette violence qu’il faut dénoncer ainsi que la mise en scène par le gouvernement d’un climat de « guerre civile ». Cela ne correspond absolument pas à ce que nous vivons sur les barrages où règne un climat de sérieux, de responsabilité et de solidarité y compris avec les policiers ou gendarmes (dont un nombre important nous disent soutenir le mouvement !!!).

Nous avons obtenu une première victoire avec l’annonce officielle de l’abandon de la taxe carbone et des augmentations des carburants ainsi que du prix du gaz et de l’électricité au 1er janvier. Mais nous savons d’expérience que le gouvernement cherchera à récupérer cet argent sur notre dos s’il ne change pas de politique. D’une part en engageant une complète réforme de la fiscalité et d’autre part une réforme institutionnelle qui donne des moyens aux citoyens de participer réellement aux décisions.

Ces premiers reculs sont apparus au moment où nous avions le plus fort soutien de l’opinion publique et des premières violences lors de manifestations. Cela crée de la confusion dans les esprits. L’histoire nous enseigne que la violence s’est toujours retournée contre le peuple. C’est pourquoi nous appelons à agir avec non-violence.

L’histoire des luttes sociales nous apprend que ce n’est que pendant la mobilisation et le rapport de force que nous imposons que le pouvoir lâche sur nos revendications. Dans les discussions qui suivront au mieux nous ne pourrons qu’acter ce qui aura été concédé.

Nous employons le mot discussion et pas négociations car le gouvernement Macron n’a jusqu’à présent jamais négocié, cf. loi travail, cheminots, fonction publique, retraites.

Il faut donc que nous pesions solidairement avec les gilets jaunes, car le risque est, qu’en lâchant sur les taxes (donc des recettes fiscales) le gouvernement n’accentue sa volonté de diminuer les dépenses publiques (cf discours du 1er ministre).

 

Alors comment continuer.

En continuant à participer aux barrages car c’est bien cette forme inédite de mouvement social qui est à l’origine des premiers reculs du gouvernement. Cette autonomie à la base est un bien précieux. Mais le risque est l’atomisation du mouvement.

Les Gilets jaunes de Commercy (Meuse) proposent une issue politique au mouvement et c'est une bonne nouvelle à populariser : comités locaux autonomes, démocratie directe, assemblée générale souveraine, délégués avec mandat précis, révocables à tout moment, rotation des responsabilités. Ils appellent à la fédération des groupes locaux sur ces bases pour éviter la récupération politique, les leaders auto-proclamés,  ou les délégués sans mandat impératif de la base.

C’est dans cet esprit, qu’Attac Oise en accord avec la mairie de Clermont de l’Oise, propose aux gilets jaunes des différents barrages de l’Oise de se réunir dans une salle à Clermont (lieu central) pour décider des formes de la poursuite du mouvement.

oise@attac.org

 

Les gilets jaunes à Senlis

Senlis

Les gilets jaunes à Saint Just en Chaussée

122157261_oret

 

Les gilets jaunes à Beauvais Nord

122157212_oret

Les gilets jaunes à Beauvais Sud / Allone

122157217_oret

 

Posté par floflo60fr à 21:18 - - Permalien [#]
Tags :

08 décembre 2018

Marche pour le Climat Samedi 8 Déc 18

Photo du rassemblement de Beauvais pour le Climat

Marche Climat Beauvais

Malgré  l'interdiction de la préfecture une quarantaine de personnes ont bravé le froid samedi après-midi à Compiègne pour la marche pour le climat.

Photo du rassemblement de Compiègne pour le Climat

Marche Climat Compiègne

 

Posté par floflo60fr à 17:04 - - Permalien [#]
Tags :

07 décembre 2018

Marche pour le Climat Samedi 8 Déc 18

La marche pour le Climat qui devait se dérouler à Compiègne Samedi 8 Décembre est interdite par arrêté préfectoral.

Posté par floflo60fr à 14:48 - - Permalien [#]
Tags :

06 décembre 2018

Marche pour le Climat Samedi 8 Déc 18

Pour des raisons de sécurité (disponibilité des forces de polices), la police nationale nous a demandé de changé les horaires de la marche sur Beauvais (voir en rouge dans le communiqué ci joint)

 

Rendez-vous à 10 h devant la gare.

Réunion débat échanges salle du « Quadrilatére » (à côté de la cathédrale) à partir de 11h

 

 

Samedi_8_décembre_dans_l'oise_marche_climat_modification_sur_Beauvais

Posté par floflo60fr à 22:56 - - Permalien [#]
Tags :


02 décembre 2018

Marche pour le Climat Samedi 8 Déc 18

Marchons le 8 décembre
pour la solidarité climatique


En décembre 2015, lors de la 21ème Conférence mondiale sur le climat, nous célébrions la signature de l’Accord de Paris, qui entendait limiter le réchauffement mondial à 2 °C et si possible viser 1,5 ° C. Trois ans après, le compte n’y est pas. La France, pays hôte, ne tient pas ses propres engagements, il en est de même de la très grande majorité des pays, certains pays se sont même retirés de l’accord. Par voie de conséquence le climat se réchauffe bien au-delà des objectifs de la COP21.

La démission de Nicolas Hulot fin août et la nouvelle publication du GIEC début octobre ont contribué à enclencher un réveil citoyen autour des enjeux écologiques qui deviennent prioritaires. Il s’est exprimé notamment par les deux marches pour le climat le 8 septembre et 13 octobre derniers qui ont réuni des dizaines de milliers de citoyens dans différentes villes françaises.

Plus récemment, la problématique de la justice sociale surgit avec force avec le mouvement des   « gilets jaunes », né en réaction à la hausse des taxes sur les carburants, perçue comme socialement discriminante. Nous partageons le constat d’injustice sociale de cette mesure. En effet, en France, les très riches émettent 40 fois plus de carbone que les pauvres, mais les pauvres paient 4 fois plus de taxe carbone en pourcentage de leur revenu.

Nous pensons qu’en l’absence de solutions alternatives, cette seule hausse des taxes sera insuffisante pour conduire à des économies d’énergie et la réduction de pollutions, d’autant plus qu’elle ne concerne qu’une petite partie des produits pétroliers et que seule une partie minoritaire des recettes de cette taxe est réellement affectée à la transition écologique.

Cela dit, nous sommes tou.te.s convaincu.e.s que l’évolution du climat exige une réduction rapide de nos consommations et pollutions. Face à ces enjeux qui engagent l’avenir de l’Humanité, notre génération va devoir réinventer notre mode de vie et nos mobilités pour mieux articuler justice climatique, sociale et territoriale. C’est un défi sans précédent qui exige de l’intelligence et de l’unité.

C’est pourquoi nous nous sommes accordés, sur l’initiative du collectif #Unispourleclimat, sur les revendications suivantes pour lesquelles nous nous engageons :

1. Articuler justice climatique, sociale, fiscale et territoriale : la réduction des inégalités économiques et territoriales est nécessaire à la réduction des prédations et pollutions. Il faut compenser la mobilité contrainte des plus pauvres, renforcer les chèques énergie, rétablir la progressivité de l’impôt. Mettre fin à l’évasion fiscale des multinationales et des 1 % les plus fortunés, instaurer une taxation sur les transactions financières et redistribuer les richesses. Pour faciliter une transition écologique socialement juste, il faut augmenter les salaires, les pensions, les retraites, les indemnités de chômage et les minima sociaux, plafonner les revenus, rétablir l’ISF.

2. Réduire les mobilités contraintes : mettre en place des politiques d’aménagement du territoire qui diminuent les déplacements imposés aux personnes et les transports des marchandises, des circuits courts, des emplois et des services publics plus proches des domiciles, des services mobiles dans les zones rurales.
Partager le travail en réduisant le temps de travail. Limiter l’étalement urbain. Abandonner les projets de nouvelles autoroutes qui favorisent l’usage de la voiture, contribuent à l’étalement urbain et à l’artificialisation des sols. Retourner à une gestion publique du réseau autoroutier en affectant les revenus des péages à la transition écologique.

3. Appliquer le principe pollueurs-payeurs : mettre fin à toutes les subventions aux énergies fossiles et aux taxes sur les transports en commun peu polluants, mais taxer les transports les plus polluants : avions (kérosène), camions, bateaux (fioul lourd). Nous demandons que l’ensemble de ces recettes soient réinvesties dans la transition écologique des mobilités, pour développer les transports en commun et de nouvelles lignes ferroviaires, le maintien des petites lignes ferroviaires, le covoiturage, le vélo, le fret ferroviaire. Il faut réorienter l’épargne sur les livrets de développement durable vers des activités 100 % durables et solidaires au lieu de l’investir dans les énergies fossiles. Interdire à terme la
production et l’importation des véhicules essence et diesel.

4. Mettre fin à la précarité énergétique : Il faudra investir d’une manière massive dans la rénovation des logements pour une économie de l’énergie et des coûts engendrés. Pour permettre à chacun l’accès à un logement économe en énergie, divers outils sont à mettre en place ou à renforcer : le recours à un système de tiers payant, la prise en charge du coût de
l’audit énergétique, le doublement du fonds chaleur pour favoriser une baisse de la consommation dans les habitats collectifs, des prêts à taux réduit ou à taux zéro pour des investissements économiseurs d’énergie à destination des plus précaires, doublement du chèque énergie. Nous demandons que soient développés et améliorés les réseaux de chauffage public.

5. Créer des millions d’emplois pour le climat : développer les filières d’avenir (énergies renouvelables, rénovation des bâtiments, réseau de chaleur, économie circulaire, véhicules propres), engager en particulier une mutation de notre modèle agroalimentaire vers une alimentation biologique, relocalisée et de moins en moins carnée et accompagner socialement ces mutations.

6. Organiser des états généraux décentralisés de la solidarité climatique : ouvrir à tous les échelons territoriaux, des lieux d’échange multi-acteurs autour de cahiers de doléance, pour décider ensemble des politiques de la transition écologique et solidaire à mettre en oeuvre en matière de fiscalité d'urbanisme, de transport, d'énergie, et d'agriculture.
Une simple concertation ne suffit pas. Durant ces états généraux, mettre en place un moratoire sur la hausse des taxes pétrolières. Il y a urgence.

7. Mettre en place des normes écologiques sous contrôle syndical et citoyen dans les conseils d’administration des entreprises. Le renforcement du poids des salariés et des associations de consommateurs sur la production est la garantie du respect des engagements de l’accord de Paris et plus globalement d’une production compatible avec l’urgence sociale et climatique.

8. Exiger que la France tienne les engagements qu’elle a pris lors de la COP 21 en matière de réduction des GES, c’est-à-dire une baisse mesurable dès 2019 dans le cadre d’une stratégie zéro carbone pour 2050 qui nécessite que soit engagée une véritable politique de réduction de la consommation énergétique et de développement des énergies renouvelables.
Dans le cadre de la COP 24, nous demandons que la France soit exemplaire et présente une feuille de route nationale bien plus ambitieuse que les dernières annonces de la PPE et défende un accord sur le climat contraignant qui intègre des mesures de solidarité climatique.


Samedi 8 décembre dans l’Oise nous marcherons pour le climat


A BEAUVAIS :

(Collectif citoyen pour le climat # IEET Oise – Groupe départemental projets collectifs transition)
Rendez-vous à 13 h devant la gare.
Départ du défilé à 13h20 pour une déambulation et actions de rue puis
Réunion débat échanges salle du Pré Martinet à partir de 15h avec animation musicale.
Plus d’infos sur le programme sur le lien Facebook ............ ainsi que sur le site d’Attac Oise :
attacoise.canalblog.com/
Avec l’aide logistique des services de la mairie de BEAUVAIS

RDV aussi à COMPIEGNE avec les étudiants de l’UTC
(Groupe local Unis pour le Climat Compiègne) :
Rendez-vous devant l’espace Jean Legendre à 14h pour une déambulation et actions de rue jusqu’au château puis ateliers
(zéro déchets – plastic attack – messagère de tri – Cleanwalker ... avec la fanfare de l’UTC.
Plus d'infos sur le programme sur le lien Facebook ............ ainsi que sur le
site d’Attac Oise : attacoise.canalblog.com/


A l’appel de :

Collectif citoyen pour le climat # IEET Oise - Attac Oise - FSU Oise

(Organisateurs)

Beauvais en Transition – (le) Carnaval des possibles – (la) Compagnie de la Cyrène

(Associations partenaires)

Avec le soutien :
EELV – Génération’S – France Insoumise – NPA - PCF ...

Venez avec du matériel qui fait du bruit (casseroles, sifflets ...) pour
sonner l’alarme tous en même temps dans le monde

(ce sera filmé !)


Posté par floflo60fr à 14:39 - - Permalien [#]
Tags : ,

Compte rendu de la réunion d'Attac Oise du 23 Novembre 2018

Présent.e.s : Anna, Arnaud, Didier, Didier, Florent, Françoise, Jacques, Janine, Lætitia,  Monique, Monique, Pascal, Richard, Thierry.
Absent.e.s excusé.e.s : Raphaëlle, Vincent.
    

Marche du 8 décembre 2018

Échange avec Anna du collectif "Compiègne-Unis pour le climat" qui regroupe trois associations de Compiègne, pour l'organisation de la marche du 8 décembre 2018.
Ce jour là une "alarme" (bruit créé par tous les moyens apportés par les participants) sera déclenchée à 14 h 05.
A Compiègne, le parcours prévu est : Espace Jean Legendre 14h, Mairie puis le château. Au château, ateliers : zéro waste, tri, plastic attack, Stand Attac...
A Beauvais : Départ de la gare à 13 h jusqu'au Pré Martinet, animation Oisux, zéro déchets, Beauvais en transition, mini conférence sur le financement des énergies fossiles par les banques.
Les adhérents d'Attac Oise sur Compiègne seront en contact avec Anna et c'est Laetitia qui sera notre relais sur Beauvais.
Le visuel des affiches sont prêts pour Beauvais et Compiègne. Pour Compiègne, tirage par l’association de l'UTC. Janine connaît les lieux d'affichage autorisés.


Information sur la réunion pour le Carnaval des possibles 2019 du vendredi 16 novembre

Les questions qui se posent sont : 
    - Quels seront les thèmes prioritaires ?
    - Quel élargissement faut-il envisager ? A quelles collectivités locales ? A toute l'Oise ? Aux jeunes ? Aux partis, syndicats ? Aux agriculteurs, aux fermiers ?
    - Doit-il être un moment dynamique d'un processus régulier ?
    - Prévoir de débuter le samedi après-midi ?

Le compte rendu doit être diffusé aux adhérents et sympathisants.

Calendrier à venir : 

Samedi 24 nov : plastic attack Intermarché Senlis de 10 h à 17 h / Gilets jaunes (action qui a été reportée faute de "combattants")
Lundi 26 nov : Solidarité sans papiers au cinéma de Senlis à 20
Samedi 1er déc : Manifestation de Chômeurs organisée par la CGT sur les salaires
Samedi 1er déc : Nogent sur Oise de 14 h à 17h CrEons la coop Enercoop
Vendredi 7 déc : Solidarité sans papiers et Etats Généraux des Migrations à 18 h au cinéma Palace de Montataire 
Dimanche 9 décembre : Forum pour les 10 Ans d'Attac Gisors
Soutien et participation au mouvement des "gilets jaunes"

Appel à dons (contribution Attac Oise) 

Accord donné pour un don de 250 € de Attac Oise vers Attac France.

Préparation de la réunion du 21 déc : Europe et AG nationale Attac 

Préparation d'un point sur les motions du CA d'Attac France : Arnaud
Préparation d'une note sur l’Europe : Jacques
Préparation d'une fiche/synthèse sur les impôts, les taxes, le budget de l'état : Florent et Didier.

Prochaine réunion d'Attac Oise, Vendredi 21 Décembre au centre socioculturel de Clermont de 20 h à 22 h 30.

Posté par floflo60fr à 11:44 - - Permalien [#]
Tags : ,

29 novembre 2018

Attac Oise soutient : mouvement des gilets jaunes

Attac Oise appelle tous les citoyens à soutenir le « mouvement des gilets jaunes »

La colère sociale a trouvé avec ce mouvement des « gilets jaunes » une expression inédite. Le caractère néopoujadiste et antifiscaliste qui semblait dominer il y a encore quelques semaines et les tentatives d’instrumentalisation de l’extrême droite et de la droite extrême ont été relativisées par la dynamique propre du mouvement, qui s’est considérablement élargi, et par la conscience que les taxes sur l’essence étaient « la goutte d’eau qui fait déborder le vase » mais n’étaient pas les seuls motifs de révolte.

Des dérapages homophobes ou racistes se sont produits et nous les condamnons avec fermeté. En aucun cas ils ne sont représentatifs de la nature de ce mouvement. Des incidents parfois graves se sont produits sans pour autant en ternir le sens. Ce mouvement d’auto-organisation populaire fera date et c’est une bonne nouvelle.

Deux questions sont posées par ce mouvement : 1) celui de la misère sociale grandissante notamment dans les quartiers populaires des métropoles et la désertification des campagnes par la destruction des services publics ; 2) celui de l’aggravation de la crise écologique et climatique qui menace les conditions d’existence même d’une grande partie de l’humanité et en premier lieu des plus pauvres.

Il faut répondre à ces deux questions par la conjonction entre un projet, des pratiques sociales et une perspective politique liant indissolublement la question sociale et la question écologique, la redistribution des richesses et la lutte contre le réchauffement climatique.

Nous appelons à faire de chaque lieu de barrage ou de blocage des lieux d’« université populaire », des lieux de débats. Ces lieux doivent nous permettre de parler des difficultés de nos vies, de nos métiers respectifs et des échanges permettant de s’informer sur la fiscalité, la réalité des impôts et des taxes, sur l’évasion fiscale, sur ce qu’implique la lutte contre le réchauffement climatique.

Nous appelons également à rédiger des « cahiers de doléances ». Le gouvernement devra bien être obligé non seulement de nous écouter mais aussi de nous prendre en compte. L’arrogance de Macron qui n’a de cesse de valoriser « les premiers de cordée » et qui méprise les autres, les pauvres, « ceux qui fument des clopes et roulent au diesel » et le cynisme des dominants qui n’ont que faire de la pauvreté et de la crise climatique doivent cesser.

Nous appelons enfin à participer aux manifestations pour les salaires le samedi 1er décembre ainsi qu’ aux marches mondiales pour le climat le samedi 8 décembre qui se dérouleront pour l’Oise à Beauvais et Compiègne.

 

p { margin-bottom: 0.25cm; direction: ltr; line-height: 120%; text-align: left; }

Posté par floflo60fr à 15:26 - - Permalien [#]
Tags : , ,

23 novembre 2018

Attac Oise soutient : Ciné, débats_Sans Papiers_Migrations

Deux dates à retenir, Attac Oise est partenaire de la soirée du 7 Décembre.


Le lundi 26 Novembre 2018 à 20 h, soirée organisée par Le cinéma de Senlis et l'association Solidarité Sans Papiers.

Le vendredi 7 Décembre 2018, soirée organisée par Le Palace de Montataire



visuel cinéma 26 11 2018.jpeg

L'association Solidarité Sans Papiers tiendra une table dans le hall. Elle y vendra le livre "Osons la Fraternité". Elle proposera un A4 de présentation de son association et est prête à accueillir aussi des A4 d'organisations locales qui osent la fraternité avec les étrangers pour qu'elles présentent leurs activités et donnent leurs coordonnées de contact. Elles ont aussi toute leur place dans le débat qui suivra le film.
Logo 2SP.jpeg


Vous êtes invités aussi

organisée par le Palace de Montataire, en partenariat avec Solidarité Sans Papiers, Attac Oise et d'autres associations.


Enfin :

 
N.B. L'association Solidarité sans-papiers est un collectif de soutien aux migrants du bassin creillois.


Posté par floflo60fr à 16:25 - - Permalien [#]
Tags : , , ,

20 novembre 2018

Attac Oise soutient : action déchets plastiques

Nous relayons l'information suivante :


L'association "Plastic Attack"
organise une action
à l'Intermarché de Senlis
le vendredi 23 novembre (14 h _ 19 h 30)
et
le samedi 24 novembre (10 h _ 19 h 30).

Vous pensez qu'il est temps que les industriels arrêtent le plastique

Posté par floflo60fr à 18:21 - - Permalien [#]
Tags : , ,