bonjour à toutes et tous.

je vous prie de bien vouloir excuser ma réponse tardive. Avec mes camarades nous distribué 40 000 tracts sur la 7eme circonscription et mener des debats. ceci nous a pris beaucoup de temps.

 

Je vais commencer par la fin de votre sollicitation. Je ne me sens absolument pas soumise à une pression quelconque. Il me semble qu'au contraire un élu ne peut décider seul de la politique à mener pour l'ensemble de la population. Mon expérience syndicale dément une telle affirmation. C'est bien avec les citoyennes et les citoyens , et par elles et eux que les élus sont les plus forts. C'est donc tout naturellement que je m'engage à faire connaître les propositions de lois futures.

D'ailleurs , élue ou pas , nous aurons besoin de nous défendre vis à vis d'une gouvernance despotique , déjà envisagée par le Président Macron.

 

Je suis tout à fait d'accord avec vos propositions et j'ajouterai la limitation des mandats, une loi pour protéger les lanceurs d'alerte qui font un travail formidable avec des journalistes d'investigations.

Pour ma part, il faut revoir le traité et notamment le pacte de stabilité , responsabilité directe des chefs d'état et de gouvernement. Je pense que la population devrait être mieux informée des décisions de ceux ci à l'échelle européenne. Non l'austérité ne tombe pas du ciel.

 

Marie France Boutroue

Candidate aux élections législatives dans la 7eme circonscription

 

Réponse de  Pik Jean-jacques    candidat suppléant

 

Bonjour,

 

J'ai pris connaissance des questions qu'ATTAC Oise a posé aux différents cabndidats aux élections législatives dans notre département. Je peux résumer mon propos en disant que vos préoccupations rejoignent les miennes:

 

- Bien évidemment sur la casse du Code du travail, sur la base des luttes précemment menées contra la Loi El Khomri et en considérant que les ordonnances à venir accentueront gravement la situation des salariés

 

- sur le CETA et le TAFTA contre lesquels nous pous sommes déjà prononcés

 

- Contre l'évasion fiscale, véritable crime organisé et je vous rappelle les propostions récemment avancées par Eric et Alain Bocquet en faveur d'une action internationale sur ce sujet. Ils ont saisi le nouveau président dans ce sens

 

- Pour un renouveau des circuits de production alimentaire favorisant les circuits courts

 

- et pour une constante transparence des élus et des compte-rendus de mandat en utilisant tous le moyens modernes de communication et d'échange.

Bien cordialement et solidairement,

 

Jean-jacques Pik

candidat suppléant PCF/FDG dans la 7ème circonscription (candidate principale Marie-France BOUTROUE)