Présents : Arnaud, Didier, Florent, Françoise, Jacques, Laetitia, Philippe, Richard, Thierry.

Excusés : Hubert, Jean Pierre, Michèle, Monique L, Monique P, Pascal, Samuel.

 

1/Initiative de dénonciation des banques.

Elle aura lieu un samedi matin en novembre...

 

Elle consistera à blanchir les vitrines (pour dénoncer l’opacité, la dissimulation, l’évasion fiscale… et s’accompagnera d’une adresse au public.

- coordination : 2 d'entre nous. X enverra à chacun un vade-mecum.

- 1000 tracts, rédigés par X, seront tirés. (impression : Y)

- contact police : OK

- il faut cinq personnes pour blanchir les vitrines au blanc de Meudon. L'un d'entre nous s’occupe d’acheter le matériel (combinaisons, peintures, rouleaux, manches télescopiques).

- il faut un photographe et un cameraman.

- les rappels par mails seront envoyés. Un rappel téléphonique sera organisé une semaine avant l’évènement.

- Sono : OK.

- le matériel ATTAC national sera commandé.

- Contacts presse : OK

 

Un covoiturage sera mis en place.

 

Tous ceux qui souhaitent participer doivent s’inscrire.

 

Nous pouvons d’ores et déjà en informer les associations et organisations amies, en ayant le souci de ne pas alerter la banque ni la police.

 

2/ Action sur le CETA (sera organisé à la prochaine réunion). Dans l’attente la pétition sera transmise à tous les adhérents. Un argumentaire santé/économie/environnement… sera mis au point à partir de la synthèse des comités locaux contre le CETA.

 

3/ Forum mondial antinucléaire du 2 au 4 Novembre 2017 qui se déroulera à la Bourse du travail (info sur le site d’ATTAC France)

 

4/ Organisation : les réunions d’Attac Oise continueront d’avoir lieu le troisième vendredi du mois. Pour le comité d’organisation du Forum de convergence (« fête des transitions »)  en septembre prochain, Didier, Jacques, Philippe et Thierry représenteront ATTAC Oise.

Ce comité de pilotage se réunira en dehors des réunions d’Attac oise. Une liste de diffusion de ce comité a été constituée. Elle comprend en plus des 4 noms d’Attac, Daniel de Décicamp et Denis de la FSU. Ce comité ne demande qu’à « grossir ».